République Française
Santé Publique Française

1000 premiers jours

1000 premiers jours

La vie de famille après la naissance

Temps de lecture : 5 minutes

une femme dort sur le canapé avec son bébé qui dort aussi sur la poitrine

L’arrivée de bébé entraîne beaucoup de changements dans nos relations familiales, comment faire pour construire un équilibre où chacun trouve sa place ?

Comment faciliter l’accueil de bébé dans sa fratrie ?

A l’arrivée d’un bébé, les grands frères et les grandes sœurs peuvent se sentir inquiets, jaloux ou rejetés. Les plus grands connaissent parfois une phase de régression. C’est normal. Il ne faut pas s’inquiéter ni les gronder. Il faut parfois un peu de temps pour que chacun trouve sa place. 

Pour les accompagner dans cette période, et pour que la rencontre avec le nouveau bébé se passe bien, on peut :

  • Les préparer aux changements : leur expliquer qui va s’occuper d’eux pendant la période de l’accouchement et quelle organisation est prévue pour le retour à la maison.
  • Les rassurer sur notre amour : on a adoré quand ils étaient bébés, et on aime aussi les voir grandir et faire des choses avec eux aujourd’hui. On peut leur raconter comment s’est passée leur propre naissance et leur dire que ce que l’on fait avec le bébé, on l’a aussi fait pour eux. 
  • Être attentif à ce que les adultes (grands-parents, famille, amis) accordent aussi de l’intérêt à nos autres enfants.
  • Prévoir un temps privilégié pour la rencontre avec notre nouveau bébé. En fonction de l’âge de nos enfants et de leur envie, on peut lui montrer comment faire un câlin et prendre le bébé dans ses bras.

Et surtout, on fait confiance à nos ressentis : nous connaissons notre enfant mieux que personne, en étant à son écoute, on saura le rassurer.

 

 

Comment reprendre les activités familiales ?

Avec l’arrivée d’un bébé notre rythme de vie change. Un nouvel équilibre se met progressivement en place. Il faut parfois faire des choix, prioriser ou même interrompre des activités pratiquées avant la naissance. Les besoins des parents peuvent parfois passer au second plan.

Se soutenir mutuellement, en parler en couple, permet de rappeler à l’autre que chacun est important dans la nouvelle famille. On peut alors plus facilement trouver des solutions pour que chacun ait des moments pour soi.

Après la période d’adaptation, l’énergie revient. Le besoin de sortir en famille peut se faire sentir et il ne faut pas s’en priver. La plupart des activités familiales peuvent continuer avec bébé. Les sorties, même très courtes, font du bien à tous. Cela permet de ne pas rester isolé, de rencontrer d’autres personnes.

Quels changements dans notre propre famille ?

Avec l’arrivée de bébé, notre famille s’agrandit et se transforme. Nos parents deviennent grands-parents, nos frères et sœurs deviennent oncles et tantes, si on a déjà des enfants, ils deviennent grand frère ou grande sœur. C’est beaucoup de joie, mais cela peut aussi créer des tensions.

Pour faire face à cela, il est important de communiquer, d’exprimer ses besoins et d’écouter ceux des autres. Il faut parfois prendre de la distance par rapport aux nombreux conseils que l’on peut recevoir et se faire confiance.