logoRF
logoSPF

logoMain

logoMain

Limiter les écrans pour bébé

textTiming 4 minutes

Femme avec sa fille dans un environnement de loisirs

Entre l’ordinateur, la télévision, la tablette ou le téléphone, nous avons souvent plein d’écrans à la maison. Et c’est parfois un peu envahissant. L’arrivée de bébé peut nous aider à repenser nos habitudes.

Comment limiter les écrans pour bébé ?

Peut-on laisser bébé devant un écran ?

Avant 3 ans, il est recommandé d’éviter les écrans pour bébé. 

Et si, de temps en temps, on regarde un programme adapté à son âge, ou on fait une visio avec un proche ? Cela n’est pas dramatique, tant que cela n’arrive pas trop souvent, pas trop longtemps et que bébé est accompagné d’un adulte. Car quand bébé est devant un écran, quel qu’il soit, même si on a l’impression qu’il ne le regarde pas, il a besoin d’un adulte à ses côtés pour lui expliquer ce qui se passe et réagir à ses besoins et à ses émotions.

Pourquoi les écrans sont-ils mauvais pour bébé ?

Pour se développer, bébé a besoin d’interactions avec des adultes disponibles. Quand bébé est seul devant un écran, il n’y a aucune interaction possible ! Le programme se déroule sans tenir compte des émotions et des besoins de bébé. Pour bébé, c’est comme si on ne le prenait pas en compte. Cela est donc très perturbant, et complique la construction de liens sécurisants qui lui permettent de se développer.

En plus, le temps passé devant un écran est du temps perdu pour d’autres activités plus essentielles pour son développement. En particulier l’activité physique, le jeu, l’exploration de son environnement...
 

 

Comment réduire la place des écrans dans la maison ?

Les écrans prennent souvent beaucoup de place dans notre quotidien, ils captent notre attention, nous interrompent. Pourtant, on peut avoir l’impression qu’ils nous permettent de nous détendre ou de nous distraire. Alors comment faire avec un bébé à la maison ? C’est peut-être le moment de réfléchir à notre propre consommation d’écrans. Les bébés imitent beaucoup le comportement des grands, alors pourquoi ne pas changer un peu ses habitudes ? L’idée n’est pas de tout changer du jour au lendemain, mais plutôt, d’aller progressivement vers ce qui nous parait faisable.

  • La première étape, c’est de prendre conscience du temps que l’on passe devant nos écrans. On se rendra peut-être compte que cela nous rend moins attentif, et moins disponible à son bébé. C'est une bonne motivation pour réduire son temps d’écran !
  • On peut choisir des moments à partager avec bébé sans aucun écran. La tétée, les repas, le coucher, les retrouvailles à la fin de la journée, sont des moments privilégiés que l’on appréciera encore plus quand on est pleinement disponible. 
  • Pour bien en profiter, cela demande juste un peu d’organisation ! On met son téléphone en silencieux, ou on le confie à un proche pendant que l'on est avec son bébé. On peut aussi se fixer une limite de temps quand on regarde un dessin animé en famille par exemple.

On peut retrouver sur le site mpedia d’autres conseils, astuces et témoignages.

Comment calmer bébé sans les écrans ? 

Quand bébé est énervé, il a besoin de notre présence : le prendre, le porter contre soi, le bercer, le promener en poussette ou dans le porte-bébé peut l’aider à s’apaiser. Les écrans captivent bébé, mais le calme n’est qu’apparent. C’est seulement dans l’interaction que bébé retrouve la sécurité et la confiance dont il a besoin.

Parfois, on peut être tenté de laisser bébé seul devant la télé ou la tablette pour qu’il reste calme. C’est normal, on a aussi besoin de temps pour nous, et ce n’est pas facile quand on est seul à la maison avec bébé ! Mais dans ces cas-là, l’écran n’est pas la seule solution. On peut installer bébé dans un espace sécurisé : un parc, un lit ou une grande couverture par terre avec des jouets. On s’arrange pour garder un œil sur lui pendant qu'il joue seul. Sans oublier d’éteindre la télé s’il y en a une dans la pièce !