République Française
Santé Publique Française

1000 premiers jours

1000 premiers jours

Protéger bébé des bruits intenses

Temps de lecture : 3 minutes

Avant même sa naissance, bébé entend les bruits autour de lui : les paroles, les voix ou encore la musique. Tous ces sons différents font partie de l’environnement de bébé et contribuent à son développement. Mais pour que bébé en profite pleinement, mieux vaut adapter le niveau sonore. 

A partir de quand bébé est-il capable d’entendre ?

Dès le troisième trimestre de la grossesse, bébé perçoit déjà certains bruits : les bruits du corps de sa maman (les battements de son cœur par exemple), les paroles de sa maman ou de ceux qui l’entourent, les bruits de son entourage proche…

Dès sa naissance, bébé perçoit tous les sons qui l’entourent : musique, voix, bruits de la ville ou de la nature… Ces différents sons participent pleinement à son développement. Ils sont importants pour bébé et accompagnent ses premiers apprentissages

Pourquoi éviter d’exposer bébé à des bruits trop forts ?

Les bébés n’ont pas le réflexe de se protéger des bruits trop forts. C’est donc aux adultes de veiller sur bébé, car :

  • Des sons trop forts accélèrent le rythme du cœur de bébé, ils peuvent créer du stress, le fatiguer, troubler son sommeil, ou sa concentration. 
  • Pour les bébés comme pour les adultes, des sons trop forts pendant une longue durée détruisent définitivement les cellules ciliées qui permettent de percevoir les sons. Ils augmentent le risque d’avoir des troubles de l’audition : bourdonnement, acouphène, perte de l’audition. 

Comment protéger bébé des bruits trop forts pendant la grossesse ?

C’est une très bonne chose de parler à son bébé ou de lui faire écouter de la musique. Cela lui fait découvrir les sons et les voix. Mais il faut tout de même prendre quelques précautions pour protéger bébé de l’exposition à des bruits trop intenses

  • Au dernier trimestre de la grossesse, on évite de rester trop longtemps dans un environnement très bruyant, comme un concert par exemple. 
  • Il est possible de jouer d’un instrument de musique quand on est enceinte, mais on évite les amplificateurs ou les instruments très bruyants comme la batterie. 
  • On ne met pas d’écouteurs sur notre ventre, bébé perçoit suffisamment la musique ambiante. Et il appréciera aussi les périodes de repos dans le calme. 

Comment protéger bébé du bruit les premières années ?

  • Si on offre à bébé des jouets musicaux, on préfère les jouets qui permettent de baisser le volume et de varier les sonorités. Ces jeux ne sont pas indispensables au développement de bébé : il y a de nombreuses autres manières de découvrir des nouveaux sons, comme des instruments adaptés à son âge par exemple. 
  • Quand on va voir un concert, on prévoit de faire garder bébé à la maison. Les oreilles de bébé sont trop fragiles pour qu’il puisse en profiter.
  • Quand on a des enceintes, on les installe plutôt en hauteur pour éviter que bébé s’en approche trop près.
  • Et on évite de laisser un fond sonore toute la journée (radio, télévision, console de jeu…) car cela empêche bébé de se concentrer et d’échanger avec son entourage. Mais rassurons-nous, un bruit de fond de temps en temps ne cause aucun problème !

 

 

Qu’est-ce qu’un niveau sonore trop élevé pour bébé ?

On veille à ce que le niveau sonore ne dépasse pas les 80 décibels pour que bébé puisse profiter pleinement, et sans risques, des bruits qui l’entourent. On évite aussi les bruits très forts et soudains comme les coups de perceuses. En cas de travaux chez soi, mieux vaut donc éloigner bébé.