République Française
Santé Publique Française

1000 premiers jours

1000 premiers jours

Le sommeil de bébé

Temps de lecture : 5 minutes

un bébé baille

Un bon sommeil participe à la santé et au développement de bébé. C’est un besoin essentiel de notre enfant, qui nous pose souvent bien des questions !

 

Le sommeil du bébé
  • TranscriptionOuvrir
  • Vitesse de lecture

Où installer le lit de bébé ?

Pendant ses six premiers mois au moins, il est préférable d’installer le lit de bébé dans la même chambre que nous. Pour la sécurité de bébé, c’est mieux d’être toujours dans la même pièce que lui. En plus, pendant la nuit, cela nous permet de voir ou d’entendre s’il s’agite, commence à pleurer, ou montre des signaux de faim. On peut alors le rassurer ou le nourrir plus facilement et plus rapidement. 

Passé l’âge de six mois, bébé peut dormir dans une autre pièce que nous, si notre logement s’y prête. Il peut aussi rester dans notre chambre, selon notre préférence.

Pour un bon environnement de sommeil, on demande à tout le monde de ne pas fumer dans la pièce, on aère régulièrement et on maintient une température de 18 à 20°C maximum. Autant qu’on peut, on évite trop de lumière et trop de bruit. 

Comment installer bébé dans son lit ?

Dès la naissance, bébé doit avoir son propre lit, comportant le marquage CE ou NF avec la mention « conforme aux exigences de sécurité ». Avant six mois,  les objets mous qui risquent de couvrir la tête ou le visage de bébé peuvent être dangereux. Alors, on choisit un matelas ferme, adapté aux dimensions du lit et on fixe bien le drap housse dessus. Pour la turbulette (ou « gigoteuse ») l’important c’est qu’elle soit à la bonne taille. On couche toujours bébé sur le dos, à plat, sans oreiller, coussin, couverture, tour de lit, ni doudou à proximité. 

En grandissant, certains bébés réclament un doudou pour dormir. Si cela les apaise, pourquoi pas ?
 

 

Quand faut-il coucher et lever bébé ? 

Juste après la naissance, l’« horloge biologique », qui règle les horaires d’éveil et de sommeil de bébé n’est pas encore ajustée. Cela signifie qu’au début, il est possible que bébé dorme plus le jour que la nuit, avec des horaires irréguliers. Quand bébé se réveille spontanément la nuit, on peut en profiter pour lui proposer à boire. Pour l’aider à se rendormir, mieux vaut rester dans une ambiance calme, sans bruits et sans lumière forte. On peut le câliner et le rassurer s’il est agité ou s’il pleure

Les premiers mois, inutile d’imposer des horaires. On évite autant que possible de réveiller bébé quand il dort et on va le coucher sans trop attendre quand il donne des signes de sommeil comme : bailler, se frotter les yeux, pleurnicher sans raison, s’agiter…

Quand bébé fera-t-il ses nuits ? 

La plupart des bébés « font leurs nuits » vers 3-4 mois. Concrètement, bébé arrête alors peu à peu de se réveiller et de boire la nuit et peut dormir pendant 5 à 6h de suite pendant la nuit. Mais tout cela est très variable d’un enfant à l’autre.

Cela se fait souvent naturellement, mais peut prendre plusieurs mois. Progressivement, il se réveille moins souvent la nuit. Son rythme devient plus régulier : des temps de sieste et d’activité en journée, un temps de sommeil en augmentation la nuit.

Si bébé continue de se réveiller la nuit passé 4 mois, cela ne veut pas forcément dire qu’il a besoin du sein ou du biberon. Très souvent, il a plutôt besoin d’être rassuré. Ce n’est pas grave, mais ces réveils la nuit peuvent être très fatigants et stressants pour nous. Avant de se sentir épuisé ou à bout, on en parle en couple, pour essayer de trouver une organisation et pouvoir s’accorder l’un et l’autre des moments de repos dans la journée. On peut aussi en parler à la PMI ou au médecin qui suit notre enfant pour être écouté et conseillé.

 

 

Comment favoriser l’endormissement le soir ?

Les routines aident bébé à s’endormir. Quand on répète tous les soirs les mêmes gestes au moment du coucher, bébé comprend que c’est le moment de dormir et il se prépare au sommeil. C’est rassurant, et cela adoucit la séparation du coucher. C’est l’occasion de partager un temps dédié et agréable en étant pleinement avec bébé dans le calme… Alors, même si ce n’est pas très long, on essaye de s’y tenir.

En matière de rituel du soir, nous avons tous nos petites habitudes : faire un câlin, lire une histoire (même à un tout-petit) mettre une musique douce, chanter une berceuse, allumer une petite lumière… On peut se faire confiance pour trouver le rituel qui nous convient et qui apaise bébé. On peut faire des essais, en discuter dans son couple ou en parler à un professionnel. 

Par contre on ne donne pas à bébé de médicaments pour dormir, sauf dans des cas très exceptionnels et seulement avec une ordonnance du médecin.

Que faire quand bébé s’agite quand il dort ?

Il est normal que bébé bouge en dormant, et il n’est généralement pas nécessaire d’intervenir. Par moments, il peut bouger beaucoup, faire des mimiques, pleurnicher, grogner. C’est ce qu’on appelle le « sommeil agité » et c’est une phase tout à fait normale du sommeil. Viennent ensuite les autres phases, le « sommeil calme », suivi du « sommeil lent » où bébé bouge moins.

Mais si on sent bébé trop agité, qu’il gémit ou qu’il est inconfortable, on peut intervenir pour le rassurer, l’apaiser par notre présence et l’aider à se rendormir. On peut se faire confiance : à force d’observer bébé, on saura quand il a besoin de notre réconfort.

Si on est préoccupé par le sommeil de notre bébé ou par son endormissement, on n’hésite pas à en parler aux professionnels qui connaissent bébé. Pour en savoir plus, on peut aussi consulter le site Ameli