République Française
Santé Publique Française

1000 premiers jours

1000 premiers jours

L'accompagnement dans l'allaitement

Temps de lecture : 3 minutes

Femme en train d’allaiter avec un pro qui corrige sa position.

Quand on allaite, on a souvent besoin de temps pour trouver ses repères et être à l’aise. Pendant cette période d’ajustements, l’idéal est de nous entourer de professionnels formés à l’allaitement et de proches qui nous soutiennent et nous apportent leur aide.

Le soutien à l’allaitement
  • TranscriptionOuvrir
  • Vitesse de lecture

Quel rôle peut prendre le papa ou le deuxième parent dans l’allaitement ?

Beaucoup de femmes hésitent à allaiter, de peur de ne pas laisser sa place à l’autre parent. Pourtant, créer un lien avec son enfant ne se résume pas à le nourrir. Un enfant a besoin d’être porté, câliné, baigné, massé... Il a besoin qu’on lui parle et qu’on joue avec lui. L’autre parent a toute sa place pour répondre aux différents besoins de bébé.

En plus, l’autre parent peut jouer un rôle important d'accompagnement de l'allaitement. Sa présence, son attention aux besoins de la mère et à ses choix, est essentielle pour que l’allaitement se passe bien. Il peut rassurer la maman, l’accompagner dans les moments difficiles, défendre son choix d’allaiter face aux critiques ou aux jugements de certains proches. Sa présence facilite aussi l’allaitement : à la maternité, il peut s’assurer que la maman soit au calme pour les premières tétées. De retour à la maison, il peut par exemple se lever la nuit pour amener bébé téter ou changer les couches. Toutes ces attentions permettent à la mère d’être détendue et toute disponible pour l’allaitement. 
 

FOCUS bien-être

Si le père ou l’autre parent peut prendre des congés lors du retour de bébé à la maison, cela peut être un soutien précieux pour la maman, surtout le premier mois. Cela permet à chacun de créer un lien avec bébé et de s’en occuper chacun son tour pour avoir un peu de temps pour soi. La maman peut se reposer en confiance quand son bébé est avec l'autre parent.

Sur qui compter autour de nous pour nous soutenir pendant l’allaitement ?

L’entourage peut être d’une grande aide pour faciliter l'allaitement. On peut poser ses questions à sa famille, une amie, une voisine qui a déjà allaité. Partager nos expériences et nos doutes fait toujours du bien. C’est important d’avoir quelqu’un pour nous rassurer et nous encourager.

 

 

A quels professionnels demander de l’aide ?

  • On peut bien sûr demander de l’aide ou des conseils sur l'allaitement maternel au médecin qui suit la mère ou le bébé ou à notre sage-femme.
  • Dans les PMI, on trouvera des professionnels de santé qui pourront nous conseiller.
  • Les professionnels de santé diplômés en allaitement, sont d’une grande aide.

Quand faut-il demander conseil à un professionnel pour son allaitement ?

A la moindre question, le bon réflexe est toujours de demander conseil à un professionnel de santé : gêne ou douleur à l’allaitement, impression que bébé ne tête pas comme d’habitude ou pas suffisamment…

Par précaution, il est toujours bénéfique de faire le point avec une personne compétente en allaitement maternel dans les 15 premiers jours après la naissance.