République Française
Santé Publique Française

1000 premiers jours

1000 premiers jours

Les conseils pour bien démarrer l'allaitement

Temps de lecture : 4 minutes

Quand une femme allaite, surtout au début, elle peut rencontrer des difficultés et les deux parents se posent alors beaucoup de questions. C’est normal, il faut souvent du temps et de l’accompagnement pour prendre ses repères.

Mon allaitement
  • TranscriptionOuvrir
  • Vitesse de lecture

Comment bien démarrer les premières tétées ?

Pour faciliter la mise en route de l’allaitement, le mieux est d’être au calme. Si les deux parents peuvent être présents pour se soutenir, cela est souvent rassurant. 


Une bonne position, confortable pour la maman et pour bébé, est la première chose à rechercher. C’est normal de ne pas forcément trouver cette bonne position tout de suite, et de faire des essais. Quelle que soit la position que l'on choisit, on s'assure que bébé a la bouche largement ouverte, que sa bouche englobe bien une grande partie de l’aréole et pas seulement le mamelon. 


Généralement, on propose les deux seins à bébé. On laisse bébé aller au bout de la tétée sur le premier sein, puis on lui propose le deuxième. Il en prendra un peu, beaucoup, ou pas du tout selon ses besoins. A la tétée suivante, on lui donne d’abord le sein qu’il a tété en dernier la fois d’avant.
 

Comment s’assurer que bébé tète comme il faut ?

Pour savoir si une tétée est efficace, on observe bien notre bébé. Il y a des signes qui ne trompent pas : 

  • Il tète régulièrement et amplement. Il peut faire de courtes pauses mais ne lâche jamais le sein.
  • Il déglutit à chaque mouvement de succion.
  • Il respire en tétant, sans s’essouffler.
  • Ses joues ne sont pas creuses.

A quelle fréquence faut-il allaiter ? 

Pour favoriser la production de lait, mieux vaut allaiter à la demande du bébé et à volonté. Au début de l'allaitement, il n’y a pas de rythme, bébé peut téter de jour comme de nuit. Puis les rythmes s’organisent progressivement. 
Tant que l’allaitement n’est pas complètement installé, on évite de donner des biberons de complément. En effet, moins bébé tète, moins on produit de lait. Une fois que l’alimentation au sein sera bien installée, on pourra alterner avec des biberons de préparation pour nourrisson ou de lait maternel si on le souhaite.

 

 

Un début d’allaitement douloureux, c’est normal ?

Non ! Allaiter ne doit pas faire mal. Un début d'allaitement douloureux est souvent dû à une mauvaise position, qui peut provoquer des crevasses par exemple. Dans ce cas, on met délicatement le petit doigt dans le coin de la bouche de bébé pour arrêter la tétée, puis on observe et on améliore la position. La maman peut aussi avoir mal pour d’autres raisons, même si c’est plus rare. 

Où trouver de l’aide et des conseils ?

Si le début d'allaitement est inconfortable, difficile ou que l'on se pose des questions, on n’hésite pas à demander conseil auprès de professionnels de santé compétents et diplômés en allaitement (sages-femmes, puéricultrices, auxiliaires de puériculture, médecins, consultants en lactation...). On pourra les trouver à la maternité, à la PMI ou en libéral. On peut aussi trouver du soutien auprès d’associations ou de groupes de mamans. Moins on attend et plus ce sera facile de trouver la méthode qui nous convient pour allaiter confortablement.